mercredi 16 mai 2018

Gratiné !

Depuis dix jours, "la montée des marches" du festival de Cannes, le rendez-vous du glamour dégoulinant et ostentatoire me fait penser à une merveilleuse chanson du talentueux Vincent Baguian.
Je vous livre ici un extrait de ses paroles en vous invitant, si vous ne connaissez pas ce véritable génie hélas méconnu de la chanson française, à écouter ses chansons qui sont des petits bijoux d'écriture et d'intelligence ! 

...
Rouler des mécaniques, le chic du fric, super!
Écraser en Ferrari le moral du chômeur éconduit,
maintenir ses distances, panne de décence,
l'être humain rétrograde à fond,
cervelle sans plomb.
Plus du tout révolutionnaire,
le peuple bave à la portière,
rêve de luxe
 nouveau moteur qui vient polluer le bonheur.
C'est la fête!
 La jet set se paye notre tête en direct
quand en vedette on l'invite devant la zone interdite. 

refrain
Hou! hou! je hue le riche arrogant,
Hou! hou! je hue le pauvre navrant,
Hou! hou! je hue ! je conspue
les désirs inutiles, l'opulence imbécile.
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire