samedi 14 avril 2018

Ça sent le gaz...

Vladimir Poutine a appelé à une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations unies après les opérations menées par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Unis dans la nuit de vendredi à samedi.
Contrairement à ce que soutiennent les Occidentaux, le chef du Kremlin a démenti tout usage de chlore ou de produits paralysants à Douma, accusant les alliés d'avoir, sans attendre, «méprisé de manière cynique» le travail des inspecteurs de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC). 

Les détails sont ici...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire