jeudi 22 décembre 2016

JOYEUX NOËL !



ZIG et PUCE

Pour les cadeaux de Noël
de vos enfants, neveux, nièces, filleuls et autres...
Ruez-vous chez ZIG et PUCE !
Un ami, un vrai marchand de jouet de père en fils
comme on les aime et comme on en fait plus !
Qu'on se le dise !



dimanche 4 décembre 2016

ALEP, HELP !

79 ans plus tard ...
On arrête pas le progrès !

Errare humanum est, sed perseverare diabolicum.
L'erreur est humaine, l'entêtement [dans son erreur] est diabolique.

bis repetita placent.
Expression latine signifie ce à quoi on revient deux fois plaît encore (origine: Horace, Art poét. v. 365). S’emploie ironiquement pour désigner la complaisance qu’on a parfois à se répéter ou à répéter les mêmes erreurs.



samedi 26 novembre 2016

mardi 15 novembre 2016

TRUMP

"Donald Trump, président des États-Unis, inconcevable ? Allons donc. (...)" 
À lire ici, l'excellente chronique de Jean-Claude Raspiengeas !
"(...) Donald Trump, symptôme tragique de ce siècle naissant."

dimanche 13 novembre 2016

ATTENTATS


Il y a un an, nous étions à Clermont-Ferrand aux 18ème Rencontres du Carnet de Voyage 
Michel Renaud, plusieurs mois auparavant, m'avait fait l'honneur de me confier l'affiche de cet évènement. Entre temps Michel a été assassiné lors de l'attentat contre Charlie Hebdo.
Le 13 novembre 2015, les Rencontres ont été interrompues à cause des attentats à Paris.
Ces tueries ont eu un impact d'autant plus douloureux que nous étions rassemblés, ce soir là, autour du souvenir de Michel.
Dans cinq jours, nous serons de nouveau à Clermont plus combatifs que jamais pour lutter, crayons en main, pour la fraternité sans se laisser vaincre par le fatalisme ambiant.

13 novembre 2015. Que désormais l'Amour terrasse la Mort !




mardi 8 novembre 2016

SUSPENSE ...

Suspense : Situation ou événement dont on attend la suite avec une inquiétude très vive
(Larousse)
WHO'S NEXT ?

lundi 26 septembre 2016

HELP ! ALEP ...

En ce lundi féroce ... Dans l'indifférence ...

Faire des pieds et des mains (expression) :
Se démener.
Remuer ciel et terre.
Mettre tout en œuvre.


lundi 12 septembre 2016

Bonbonnes à la maison !!!

ATTENTAT DÉJOUÉ AUX BOMBONES DE GAZ.
Les bombonnes devaient rester à la maison pour faire la cuisine affirme une jeune femme radicalisée,  impliquée dans cette affaire de terrorisme.
L'enquête continue ...

dimanche 31 juillet 2016

Petit rappel pour être heureux national 7

Cet été,
il est plus que temps 
de vous procurer ce hors-série exceptionnel
du magazine Détours en France
 et découvrez, sans attendre,
10 doubles pages singulières
sur notre road trip en Combi Volkswagen
au travers notre douce France,
( le pays de mon enfance, bercée de tendre insouciance... )

Un texte remarquable et passionnant de
Dominique Roger avec lequel nous parcourûmes
les 995 km de la mythique Nationale 7.
Des dessins rafraîchissants, en couleurs,
afin de ne pas bronzer idiot et avoir
la bonne mine tout l'été !

Détours en France
ÉTE 2016 / HORS SERIE collection 
Dans toutes les bonnes maisons de la presse.
6€95 seulement !




mardi 19 juillet 2016

Nice & love

Dans le tas d'urgences à plancher
pour nos braves hommes et femmes politiques,
au lieu de se bouffer le nez,
 il n'y aurait pas un peu de décence,  d'intelligence et d'humanité à réintroduire
dans le débat public ???

lundi 18 juillet 2016

On est heureux Nationale 7 !


Cet été,
dans le hors-série exceptionnel
du magazine Détours en France,
découvrez, sans attendre,
10 doubles pages singulières
sur notre road trip en Combi Volkswagen
au travers notre douce France,
( le pays de mon enfance, bercée de tendre insouciance... )

Un texte remarquable et passionnant de
Dominique Roger avec lequel nous parcourûmes
les 995 km de la mythique Nationale 7.
Des dessins rafraîchissants, en couleurs,
afin de ne pas bronzer idiot et avoir
la bonne mine tout l'été !


Détours en France
ÉTE 2016 / HORS SERIE collection 
Dans toutes les bonnes maisons de la presse.
6€95 seulement !




vendredi 24 juin 2016

Filer à l'anglaise !

Vraiment de drôles de gens ces Anglais !  Non seulement, ils ne font rien comme tout le monde – et à commencer comme les Français – mais de surcroît ils eurent la mauvaise idée de guerroyer contre nous pendant sept longs siècles ! Un laps de temps confortable pour se mitonner, vous en conviendrez, l’une de ces bonnes vieilles inimitiés, célébrées même en chanson : « Buvons un coup, buvons en deux/À la santé des amoureux/À la santé du Roi de France/Et merde pour le Roi d’Angleterre,/Qui nous déclaré la guerre » (Le Trente-et-un du mois d’août ).
Bon, revenons à nos Anglais. Et ce n’est pas parce qu’ils sont réputés flegmatiques et dépositaires d’un soi-disant fair-play (bien commode lorsqu’ils l’exigent des perdants au rugby) qu’il faut fermer les yeux sur leur manière de « partir sans prendre congé ». Que nous ne pouvions traduire que par une expression édifiante : « filer à l’anglaise ». Précisons tout de même que jusqu’à la fin du XVIIe siècle, interrompre « une réunion pour se dire au revoir était un signe de mauvaise éducation, d’où la mode à la cour française d’abandonner la réunion sans le faire (...). Cette habitude s’étendit au reste de l’Europe ; mais quand cette mode changea et que l’on considéra que quitter une réunion à la française n’était plus courtois, les Français refusèrent d’accepter la paternité de cette habitude et adoptèrent l’expression filer à l’anglaise ».  La mauvaise foi étant la chose la mieux partagée du monde, dont acte…
Alors vraiment fair-play les Anglais ? Les Tommies ne cédèrent pas de terrain langagier aux Froggies. Et l’équivalent de notre « filer à l’anglaise » - que le linguiste Alain Rey date de 1890 -  pris racine outre-Manche dans l’expression « to take a French leave », dont le très sérieux « Oxford English Dictionary » revendique l’antériorité en 1771 .
Un point partout, la balle au centre entre deux nations qui entretiennent jalousement une tradition qui leur est chère.

Texte de Dominique Roger de la revue Détours en Histoire
Illustration réalisée grâce au talentueux Dominique Roger pour la revue Détours en Histoire N°6

lundi 20 juin 2016

clin d'oeil du lundi


Avant de finir sa modeste existence au fond de la grande poubelle à couvercle jaune du recyclage, déchiré à la va-vite, ce simple et courageux petit emballage de yaourt m'a surpris par son rire et sa sérénité en ce lundi pluvieux. 

Les doux regards sont le véritable langage de l'amour.
Proverbe français ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

mardi 31 mai 2016

ROLAND CARROSSE !!!

Cette semaine,
si tu roules en carrosse,
va au bal à Versailles !
À l'occasion de la réouverture de la galerie des carrosses à Versailles
il y a des affiches dans le métro pour ceux qui roulent en RATP !





mercredi 18 mai 2016

MEKONG REVIEW

Avec l'arrivée des martinets et des hirondelles
sous nos climats et, suite au succès incontestable 
me voilà honoré de faire la une
du troisième numéro de
 MekongReview.
 MekongReview est une
passionnante revue anglophone
publiée au Cambodge
dont le rédacteur en chef 
Minh Bui Jones, rencontré il y a quelques années à Paris,
 travaille entre l'Australie et Phnom Penh.

Elsie a déjà fait les unes des deux précédents numéros et,
en tant que brillante et fière Moustiquaire,
a croqué, en page intérieure, la fameuse femelle 
plus connue pour être le moustique,
vecteur principal de la dengue et d'autres saloperies bien connues.

 MekongReview
Lisez-la ICI 
Supportez-la !






mardi 5 avril 2016

petit kraft du jour

Comme le temps passe !
Enfin un PETIT KRAFT DU JOUR
après presque 2 ans d'absence.

N'oubliez pas de tester les liens !

Françoise Peignard, surnomée Framboise.

Originaire de Tancoigné dans le Maine-et-Loire,
élevée seule par son oncle cultivateur,
au milieu des poiriers "Beurré-Hardy" à La-Fosse-de-Tigné.

Framboise est pensionnaire dès la primaire à l'école des Roches à Chollet.
Elle y subit régulièrement les avanies de ses camarades à cause de son surnom,
de ses rougeurs mais surtout, malgré ses yeux de braise,
à cause de son manque criant de féminité.

Heureusement, son opiniâtreté combinée à sa force de caractère
 la mènent a décrocher brillamment une mention "bien" au baccalauréat.
Fort de ce succès, Françoise entre en prépa au lycée Bergson d'Angers.

Deux mois plus tard,
elle fait un prévisible et merveilleux mariage d'amour avec Claude,
ami de toujours de son oncle, cent quarante-huit kilos,
ancien adjudant, bon vivant, angevin d'origine.
De trente sept ans son ainé, il est propriétaire de huit cliniques de chirurgie esthétique,
cinq au Vénézuela, trois au Brésil et une à Angers.

Aussitôt après leur lune de miel dans un de ces établissement au bord de la mer,
elle décroche le poste envié de conseillère en relations extérieures
pour leur petite société immobilière de Caracas
basée à Antibes où ils résident désormais après son opération, fort réussie.

Françoise ne comprend pas pourquoi,
de retour dans son village,
quand elle nous serre à boire,
on se moque tous un petit peu d’elle.

 Quelle avanie ! (air connu)

mardi 23 février 2016

NOTRE NOUVEAU NÉ !!!


Et oui, ça y est, notre nouveau bébé est né !
Il a été baptisé en grande pompe par sa majesté le roi et notre ami Bénito
à l'occasion des 25 ans de Krousar Thmey  !!!

Le bébé et les parents se portent bien. 
Ces derniers vous convieront bientôt pour fêter dignement cet évènement 
fondamental dans l'histoire de Monsieur Rathanak !

VIVE KROUSAR THMEY,
LE CAMBODGE DE MONSIEUR RATHANAK,
le vin et le fromage au pays khmer !

Voir des extraits ICI !





dimanche 14 février 2016

mardi 9 février 2016

MARDI GRAS

Ne nous laissons pas 
rouler dans la farine et phagocyter
notre mardi gras
par le nouvel an chinois
qui a commencé hier !

Ce soir,
nous ferons des crêpes !
Ça va de soi !
LA BONNE MING TOUTE L'ANNÉE à vous tous.


samedi 30 janvier 2016

OH LA VACHE !!!

Ce matin même, je suis allé au Franprix du coin pour le gros ravitaillement hebdomadaire du foyer.

Au rayon lait, quelle ne fût mon émoi de constater que ma vache de la VALLÉE DU LOT avait changé de décor !!!

La voici désormais originaire des 30 fermes de CANT'AVEY'LOT rendant en partie obsolète mon article précédent !

Comment ne pas trouver dans ce bouleversement passionnant du quotidien un signe optimiste de changement pour 2016 ... 

Vachement étonnant non ?


jeudi 28 janvier 2016

LA VACHE !!!

Cela fera aujourd'hui plus d'un mois que vous ne recevez plus les dessins et les articles de votre blog préféré et vous vous inquiétez, à juste titre, de ne plus faire partie du cercle des privilégiés qui peuvent s'enorgueillir, sans rougir, d'avoir la bonne mine toute l'année.

Comme je vous comprends, fidèles abonnés, de vous sentir ainsi abandonnés en ce début d'année farouche. Mais hélas, trois fois hélas, le quotidien de janvier a cruellement ligoté mon esprit gaulois pour s'acharner lâchement a me faire mordre la poussière de la besogne alimentaire et administrative. 

C'est, lors du petit déjeuner de dimanche dernier, mollement assis devant mon mug de café tiède, tout en grignotant distraitement les Crispy réservés à ma cadette, piochées à même le paquet, que je me suis surpris a fixer le pack de lait demi-écrémé UHT face à moi.


Pourtant posé là tous les jours, entre le beurre, la confiture et les céréales, j'étais ce matin là totalement hypnotisé par cette vache de la VALLÉE DU LOT qui me regardait innocemment, droit dans mes yeux embrumés de sommeil.

Le regard chaleureux et non moins bovin de ce ruminant, étrangement normand pour incarner honnêtement l'authenticité de la région laitière d'origine, m'a soudainement interpelé.
J'ai alors saisi mon crayon bicolore favori qui trainait sur la table jonchée de miettes et j'ai croqué d'un trait alerte cette vache candide sur la feuille de papier vierge A4 coincée par la pince du bloc note à côté de la cafetière.

Le manque de temps pour élaborer une carte de voeux digne de ce nom et l'optimisme rayonnant de ma vache on fait le reste pour me sortir de la torpeur qui me voue à l'inaction afin de vous souhaiter, avant qu'il ne soit trop tard, une vachement bonne mine toute l'année 2016
En plus, qu'elle soit du Cantal, de l'Aveyron, du Lot, de Normandie ou d'ailleurs, la bonne mine, comme la vache, c'est sacré !